Archives de catégorie : Uncategorized

ÉTAPE 75:UNE JOURNÉE PLEINE DE CONTRASTES

Mercredi 21 août, arrivée en sortie de Charleroi, 110 km, beau temps

Je prends le petit déjeuner avec Sophia. Les 3 hommes de la maison sont partis tôt travailler. Je me prépare des sandwichs pour midi et je pars tôt car je ne suis pas loin de la ville et je me méfie du nombre de voitures. Mais il est vrai qu’avec toutes ces pistes cyclables, cela change complètement la donne. La sortie de Genk est laborieuse et elle dure très longtemps. Ces banlieues pleine de magasin sont pour moi d’une tristesse sans nom (comme nos banlieues à nous). Pendant des km, je ne vois que des magasins ou des entrepôts

Continuer la lecture de ÉTAPE 75:UNE JOURNÉE PLEINE DE CONTRASTES

ÉTAPE 62-5: promenade dans bergen

Dimanche 4 août, Bergen, temps nuageux et ensoleillé.

Ce matin, on traine un peu, ce qui est inhabituel mais qui fait du bien de temps en temps. Nous voulons aller visiter à défaut du Hanseatiske fermé pour travaux pour plusieurs années, Schotstuene. Ce lieu contient les salles de réunions et de banquet de la Ligue (Hanse) et la cuisine situé à l’arrière des entrepôts, seuls lieux où étaient autorisés les feux.

Continuer la lecture de ÉTAPE 62-5: promenade dans bergen

ÉTAPE 62-2 (suite), DEBUT DE VISITE DE BERGEN

Jeudi 1er août après-midi, Bergen, temps ensoleillé.

Jeudi: étant arrivés à 14h, il nous fallait trouver l’hôtel qu’on avait réservé et surtout pouvoir stocker les vélos et en particulier Petit Prince pour 6 jours, ce qui est loin d’être évident. L’hôtel étant à 1,5km du port a été vite trouvé mais pour le stockage des vélos, cela a été une autre paire de manches. Thierry est parti en direction d’un parking sous-terrain et moi le long de la rue pour essayer de repérer quelque chose mais quoi je n’en sais rien. Dans tous les pays traversés jusqu’à présent, j’ai toujours trouvé des gens accommodants pour m’aider mais dans les pays scandinaves, rien n’est simple et en plus, trouver dans de la place dans le centre ville de Bergen c’est un challenge. Je me mets en mode chien de chasse car je dois impérativement protéger Petit Prince mais comment. L’hôtel est à un carrefour. Donc je prends chaque rue sur 500m mais rien sur la première et deuxième rue. En attendant, Petit Prince est garé sur une esplanade liée à un auditorium devant l’hôtel. Sur la troisième rue, à 150m, je vois un garage avec un parking exposant des voitures d’occasion à vendre. Je sais que là je vais trouver de la place pour Petit Prince. Il me faut convaincre le propriétaire. Il est abasourdi par Petit Prince. Clairement, un vélo solaire dans un pays où il pleut souvent, c’est incongru. Il me faut 20 mn de discussion, montrer mon blog, « palabrer » pour obtenir la permission de stocker Petit Prince chez lui 6 jours. L’emplacement est complètement idéal pour nous à 150 m de l’hôtel, quelle chance. Thierry est venu me rejoindre. J’ai eu peur qu’il fasse tout capoter car il a proposé de le payer. Or je ne suis jamais dans des relations d’argent, toujours dans l’entraide et heureusement l’homme n’a pas relevé, Thierry a compris et il est parti, il fallait que je négocie cela seule. Les vélos étant stockés, il nous restait un peu de temps pour aller se promener. Alors nous sommes allés en direction du port.

Petit Yatch de 100m battant pavillon Norvégien.
Un superbe 3 mats de 100m battant pavillon italien

L’Amerigo Vespucci est un voilier école italien. Il appartient à la Marina militaire, la marine militaire italienne utilisé à la formation des élèves officiers. Il fait 101 m de long (longueur de coque 82,38m) et sa construction a débuté en 1930. La devise du navire est « Pas celui qui commence mais celui qui persévère ». Ce navire est vraiment superbe, c’est une magnifique réalisation et c’est une chance d’avoir pu le voir de près.

Juste devant le port , se trouve la quartier Bryggen (qui signifie « quai en Norvégien »). Tout ce quartier à brûlé à de nombreuses reprises car constitués de maisons en bois serrées les unes contre les autres. Ces bâtisses à pignons étaient des entrepôts et des logements pour les les célebres marchands de la Hanse. Du dernier incendie en 1955, ne reste que 60 maisons restaurées suivant le plan médiéval original.

Puis nous dînons sur le port (hors de prix et quelconque), puis nous rentrons nous coucher.

Etape 39: Quand le mauvais temps vous fait prendre des décisions

Mardi 2 juillet, arrivée à Nyksund 52 km, temps nuageux et soleil.

Quand Arne m’a déposé avec Petit Prince et sa remorque, il est 11h et le ferry n’est qu’à 19h15, je passe donc l’après midi dans le bar de l’hôtel en face de l’embarcadère et je lis un très bon roman policier.

Continuer la lecture de Etape 39: Quand le mauvais temps vous fait prendre des décisions

ÉTAPE 35: NUIT ATROCE APRÈS ÉTAPE À DÉNIVELÉS

Mercredi 26 juin 2019, arrivée à Kvalsund 96 km, temps très nuageux est pluie, température 8°C

Ce matin au petit-déjeuner, je n’ai pas vu Tatiana car elle était couchée. Elle m’avait prévenue que les réveils étaient difficiles pour elle et qu’elle se reposait le matin. Son mari est allé travailler, alors je prends mon petit-déjeuner seule. Le poste de radio est allumée et il diffuse une radio russe. Nostalgie ? Mon vélo a été sortie du garage à voitures et motos anciennes, je n’ai pu qu’à le brancher et à partir.

Continuer la lecture de ÉTAPE 35: NUIT ATROCE APRÈS ÉTAPE À DÉNIVELÉS

Étape n°8

Mardi 26 juin, Mitterberg, Autriche

Météo: pluie, nuages et une petite éclaircie à midi mais très brève

Bilan vélo

A l’arrivée, il reste 46,6 V (sur un total possible de 54V

-131 km parcourus, moyenne 19,3 km/h, durée: 6h45mn, 3,9% de régénération moteur (rappel, due au frein droit actionné dans la descente qui permets d’avoir un freinage moteur), 27,61V, 1339,6 Watts-heure

Continuer la lecture de Étape n°8