Archives de catégorie : Cap Nord

ÉTAPE 20: ÉPUISÉE PAR LE VENT

Mardi 11 juin, Arsunda, 108 km, temps très nuageux, vent fort

Encore une bonne soirée et un bon petit déjeuner. Que c’est agréable quand les choses se passent gentiment et naturellement. Je peux encore prendre un petit déjeuner costaud et la maîtresse de maison me préparera même des sandwichs pour midi. Avec son mari, nous essaierons de régler le problème de l’affichage des panneaux solaires mais sans succès. Cette donnée me manque vraiment pour bien gérer la batterie. C’est un gros handicap de ne pas arriver à trouver quelqu’un pour vous former dans ce domaine. Je pense que le succès du vélo électrique est tel que ce genre de formation va apparaître mais en attendant, on se sent bien démuni.

Continuer la lecture de ÉTAPE 20: ÉPUISÉE PAR LE VENT

ÉTAPE 19 UNE MAGNIFIQUE JOURNÉE DE VÉLO

Lundi 10 juin, arrivée à Fagersta 118 km

Je me lève tôt pour vous écrire et la première chose que je vois, c’est un ciel dégagé. Si je pouvais avoir du soleil, cela serait merveilleux après 3 jours de mauvais temps. Les chiens ont aboyé à intervalles réguliers pendant la nuit, cela me réveillait et je me rendormais aussitôt aussi j’ai bien dormi au final. Le matin est gai avec tous ces chiens qui viennent vous faire des câlins. Par contre, dans la maison, il faut faire très attention car il y a des barrières partout. Qénia, le boxer, ne supporte pas les 2 petits chiens et a failli déjà en tuer un, alors tout est barricadé entre eux. Inutile de vous dire que je suis vigilante à bien tout refermer, je ne voudrais pas provoquer un drame. Après ce charmant accueil, je repars sous le soleil.

Continuer la lecture de ÉTAPE 19 UNE MAGNIFIQUE JOURNÉE DE VÉLO

ÉTAPE 18 : MAUVAIS TEMPS, PLUIE ET VENT

Dimanche 9 juin, 105 km, Nora

Pour la première fois du voyage, je me réveille dans la tente où je vous écris la newsletter. J’ai eu de la chance, je n’ai pas eu de pluie cette nuit, alors la tente est sèche. Je n’aurais pas 1 ou 2 kg de plus de tente mouillée à transporter. Comme petit déjeuner, je prendrais le gâteau que Carina m’a offert en partant et une pomme qui me reste, comme boisson, le fond d’une bouteille d’eau qui m’a été donné hier soir.

Des petits oiseaux viennent récupérer les miettes de mon gâteau et pourtant je n’ai pas grand chose
Continuer la lecture de ÉTAPE 18 : MAUVAIS TEMPS, PLUIE ET VENT

ÉTAPE 17 : SUÈDE, PAYS DE CONTRASTE

Samedi 8 mai, Sjötorp, 145 km, temps nuageux, pluvieux, puis éclaircies et soleil juste à l’arrivée.

Je suis ravie de ma halte du jour. J’ai été merveilleusement reçue, nous avons pu beaucoup discuter. Par moment, j’ai pu parler en français avec Johan (je suis impressionnée de la qualité de son français qu’il a seulement appris à l’école). Du coup, moi qui avait décidé de partir à 8h, je ne pars qu’à 10h, privilégiant comme d’habitude les relations humaines. Au moment du départ, Johan monte sur le trike.

Continuer la lecture de ÉTAPE 17 : SUÈDE, PAYS DE CONTRASTE

ÉTAPE 16, GÖTEBORG ET LE « BORDEL »

Vendredi 7 juin, arrivée à Gendalen, 86 km

Après avoir très bien dormi dans ma cabine pour 4 où j’ai dormi seule, je monte m’installer au restaurant pour vous écrire. A partir de 7h, on peut prendre un petit déjeuner. Aimant les risques (très mesurés !…) je prends un sandwich au hareng et bien c’était très bon. Si la newsletter a une odeur de poisson, vous saurez pourquoi.

Continuer la lecture de ÉTAPE 16, GÖTEBORG ET LE « BORDEL »

ÉTAPE 15 : EN ROUTE POUR LE FERRY

Jeudi 6 mai, arrivée à KIEL, 86 km, temps gris et pluvieux.

J’ai réussi à bien dormir dans mon appentis de jardin. J’avais trouvé des coussin de transats et je m’étais fait un bon matelas. Je suppose que l’exercice physique fait que moi, l’insomniaque, je dors bien en voyage. Il faut dire que si je ne récupérais pas de mes efforts, je ne tiendrais pas le coup.

Continuer la lecture de ÉTAPE 15 : EN ROUTE POUR LE FERRY

ÉTAPE 14: UNE MAUVAISE JOURNÉE

Mercredi 5 mai, 145 km, banlieue Hambourg, temps très changeant, jamais de stabilité avec pluie, soleil, nuages

Ce matin, petit déjeuner en famille et très copieux comme d’habitude. Nous discutons de la scolarité des enfants et du système scolaire complètement différent. Les enfants comment la classe à 7h30 et la finisse à 12h ou 13h suivant les jours. Et Diederichs me dit « ce rythme permet à nos enfants d’être autre chose que des écoliers et aussi de enfants ». J’avoue que cela me laisse perplexe. En France, laisse t-on aux enfants le temps d’être des enfants ? Sur ce, il me faut prendre la route

Continuer la lecture de ÉTAPE 14: UNE MAUVAISE JOURNÉE

ÉTAPE 13 : la récolte d’asperges

Mardi 14 juin, 120 km, arrivée à Dünsen, temps alternant nuages et soleil, ciel souvent laiteux.

Après ma nuit chez le voisin, je suis revenue prendre le petit-déjeuner dans la maison d’à côté, c’est une drôle de situation inédite pour moi. Le petit déjeuner allemand est solide et cela permet de vraiment tenir la journée: omelette, charcuterie, fromage, tartines, beurre, confiture maison et enfin thé. Que demander de plus. Le démarrage, juste après ce repas copieux est un peu raide !…

Continuer la lecture de ÉTAPE 13 : la récolte d’asperges

ÉTAPE 12: CONTINUATION DE LA TRAVERSÉE DE L’ALLEMAGNE

Lundi 3 juin, 120 km, arrivée à Dreierwalde, temps très maussade et pluie à la fin.

Ce matin, j’écris tranquillement ma newsletter dans cette chambre si sympa en haut de ce moulin. Cela fait curieux de dominer une région comme cela car il n’y a aucun immeuble dans le coin, juste des maisons particulières. Je trouve cela d’un grand luxe avec toutes ses fenêtres qui traversent cette pièce. Par contre, l’été, il doit faire chaud (ce que Cristoph me confirmera).

Continuer la lecture de ÉTAPE 12: CONTINUATION DE LA TRAVERSÉE DE L’ALLEMAGNE

ÉTAPE 11 : NOUVEAU PAYS, L’ALLEMAGNE

Dimanche 2 mai, 115 km, arrivée à Büderich (Allemagne), très beau temps, soleil, soleil et encore soleil

Ce matin, j’ai eu droit à un petit déjeuner pantagruélique. Eddy est allé chez le boulanger et m’a acheté des croissants. Sur la table, une douzaine de pots de confitures différentes dont un avec des spéculos que je découvre et qui est fort bon. Vraiment mes 2 repas par jour me suffisent avec une pomme au milieu.

Je range mes vétêments propres car Zeilïa m’a fait la gentillesse de me faire une lessive. Au départ, il m’est remis une belle carte signée par toute la famille me souhaitant « bon voyage ». Encore une très belle étape

Merci Eddy, Zeilïa, Éline et Gilles pour votre accueil
Continuer la lecture de ÉTAPE 11 : NOUVEAU PAYS, L’ALLEMAGNE