Archives de catégorie : Cap Nord

ÉTAPE 16, GÖTEBORG ET LE « BORDEL »

Vendredi 7 juin, arrivée à Gendalen, 86 km

Après avoir très bien dormi dans ma cabine pour 4 où j’ai dormi seule, je monte m’installer au restaurant pour vous écrire. A partir de 7h, on peut prendre un petit déjeuner. Aimant les risques (très mesurés !…) je prends un sandwich au hareng et bien c’était très bon. Si la newsletter a une odeur de poisson, vous saurez pourquoi.

Continuer la lecture de ÉTAPE 16, GÖTEBORG ET LE « BORDEL »

ÉTAPE 15 : EN ROUTE POUR LE FERRY

Jeudi 6 mai, arrivée à KIEL, 86 km, temps gris et pluvieux.

J’ai réussi à bien dormir dans mon appentis de jardin. J’avais trouvé des coussin de transats et je m’étais fait un bon matelas. Je suppose que l’exercice physique fait que moi, l’insomniaque, je dors bien en voyage. Il faut dire que si je ne récupérais pas de mes efforts, je ne tiendrais pas le coup.

Continuer la lecture de ÉTAPE 15 : EN ROUTE POUR LE FERRY

ÉTAPE 14: UNE MAUVAISE JOURNÉE

Mercredi 5 mai, 145 km, banlieue Hambourg, temps très changeant, jamais de stabilité avec pluie, soleil, nuages

Ce matin, petit déjeuner en famille et très copieux comme d’habitude. Nous discutons de la scolarité des enfants et du système scolaire complètement différent. Les enfants comment la classe à 7h30 et la finisse à 12h ou 13h suivant les jours. Et Diederichs me dit « ce rythme permet à nos enfants d’être autre chose que des écoliers et aussi de enfants ». J’avoue que cela me laisse perplexe. En France, laisse t-on aux enfants le temps d’être des enfants ? Sur ce, il me faut prendre la route

Continuer la lecture de ÉTAPE 14: UNE MAUVAISE JOURNÉE

ÉTAPE 13 : la récolte d’asperges

Mardi 14 juin, 120 km, arrivée à Dünsen, temps alternant nuages et soleil, ciel souvent laiteux.

Après ma nuit chez le voisin, je suis revenue prendre le petit-déjeuner dans la maison d’à côté, c’est une drôle de situation inédite pour moi. Le petit déjeuner allemand est solide et cela permet de vraiment tenir la journée: omelette, charcuterie, fromage, tartines, beurre, confiture maison et enfin thé. Que demander de plus. Le démarrage, juste après ce repas copieux est un peu raide !…

Continuer la lecture de ÉTAPE 13 : la récolte d’asperges

ÉTAPE 12: CONTINUATION DE LA TRAVERSÉE DE L’ALLEMAGNE

Lundi 3 juin, 120 km, arrivée à Dreierwalde, temps très maussade et pluie à la fin.

Ce matin, j’écris tranquillement ma newsletter dans cette chambre si sympa en haut de ce moulin. Cela fait curieux de dominer une région comme cela car il n’y a aucun immeuble dans le coin, juste des maisons particulières. Je trouve cela d’un grand luxe avec toutes ses fenêtres qui traversent cette pièce. Par contre, l’été, il doit faire chaud (ce que Cristoph me confirmera).

Continuer la lecture de ÉTAPE 12: CONTINUATION DE LA TRAVERSÉE DE L’ALLEMAGNE

ÉTAPE 11 : NOUVEAU PAYS, L’ALLEMAGNE

Dimanche 2 mai, 115 km, arrivée à Büderich (Allemagne), très beau temps, soleil, soleil et encore soleil

Ce matin, j’ai eu droit à un petit déjeuner pantagruélique. Eddy est allé chez le boulanger et m’a acheté des croissants. Sur la table, une douzaine de pots de confitures différentes dont un avec des spéculos que je découvre et qui est fort bon. Vraiment mes 2 repas par jour me suffisent avec une pomme au milieu.

Je range mes vétêments propres car Zeilïa m’a fait la gentillesse de me faire une lessive. Au départ, il m’est remis une belle carte signée par toute la famille me souhaitant « bon voyage ». Encore une très belle étape

Merci Eddy, Zeilïa, Éline et Gilles pour votre accueil
Continuer la lecture de ÉTAPE 11 : NOUVEAU PAYS, L’ALLEMAGNE

ÉTAPE 10 : LES MAGNIFIQUES PISTES CYCLABLES DE la FLANDRE

Samedi 1er Juin: 123 km, arrivée à AS, temps ensoleillé avec quelques nuages.

Le matin, avant de partir, j’ai appris, par Audrey, que si j’avais frappé à une autre porte d’un agriculteur dans le village, je serais tombée presque à coup sûr sur un autre membre de la famille. Ils sont 35 de cette famille à vivre dans le même village, enfants, parents, oncles et tantes. C’est incroyable de pouvoir rester en famille dans un périmètre aussi réduit.

Le petit déjeuner est important car un frère et un ami viennent tous les matins prendre le café ensemble et discuter. C’est très convivial et gai. Audrey vit ses derniers moments de cohabitation avec ses parents car elle a acheté une maison (un petit 200 m2…) dans le village et elle est entrain de la restaurer.

Continuer la lecture de ÉTAPE 10 : LES MAGNIFIQUES PISTES CYCLABLES DE la FLANDRE

Etape 9 : Premier arrêt chez les belges

Vendredi 31 mai, 65 km, Liberchies (Belgique)

Le matin, petit déjeuner en famille. François me fait remarquer qu’il a le même smartphone que moi. Comme je n’ai pas le bon cordon pour ce smartphone que j’ai juste acheté avant de partir, il téléphone à son fournisseur de tracteurs pour savoir s’ils ont le bon cordon. Devant mon étonnement, il me dit que tous les agriculteurs achètent ce smartphone pour sa résistance et que du coup, le fournisseur de tracteurs le vend. C’est un Crosscall Trekker 4 (crosscall.com). Je me dis que j’ai fait le bon choix (l’année dernière, j’ai cassé l’écran de l’iphone X, coût du remplacement 310 € et je n’ai vraiment pas apprécié). Le concessionnaire à un cordon et donc, François m’emmène L’acheter. Au retour Valérie aura la gentillesse de m’emmener à BAVAY pour visiter les vestiges gallo-romains.

Continuer la lecture de Etape 9 : Premier arrêt chez les belges

Etape 8 : des montagnes russes a franchir

Jeudi 30 mai, Bavay, 123 km, temps nuageux tout le temps et soleil à partir de 17h.

Après, comme d’habitude, un solide petit déjeuner, je quitte mes hôtes qui m’ont fort bien reçue. Ils ont une maison très agréable à vivre avec un beau jardin. Alain est cycliste et il est passé au vélo électrique, ce qui lui permet, à 78 ans, de faire des ballades de 100km. Ce n’est pas pour rien que le marché du vélo électrique est en hausse de 25%.

Je pars, je quitte la vallée et je remonte sur le plateau. Et là je suis de nouveau saisie par le nombres d’éoliennes. Alain m’a expliqué que l’on achetait littéralement des villages. Un village voisin vient de signer un contrat d’une durée de 20 ans avec une rétribution de 50 000€ par an sachant que le budget de la commune est d’environ 200 000€, donc 25% du budget garanti pour 20 ans.

Continuer la lecture de Etape 8 : des montagnes russes a franchir

Etape 7 : omnipresence des eoliennes

Mercredi 29 mai, Guerbygny, 108 km

Comme toujours le matin, je prends un solide petit déjeuner car je ne mange pas à midi, juste une pomme ou banane car je n’ai jamais faim pendant que je roule.

Avant de partir, je vois Jean Claude et Nikki se préparer pour la marche matinale de 5 km. Et j’éclate de rire en voyant qu’on enfile un serre tête à Nikki. Comme il a eu déjà eu 2 épis d’herbe dans les oreilles avec chaque fois une visite chez le vétérinaire pour l’enlever, dorénavant on lui plaque les oreilles sur la tête pour éviter que cela recommence. Le chien n’essaye pas de l’enlever car il sait qu’il part en balade derrière.

Nikki avec son bandeau
Continuer la lecture de Etape 7 : omnipresence des eoliennes