Archives de catégorie : Cap Nord

ÉTAPE 74: DE RETOUR EN BELGIQUE

Mardi 20 août, arrivée à Genk, 105 km, nuages et domination du soleil.

Ce matin, j’ai la chance de pouvoir prendre le petit déjeuner avec Bärbel et Stéphan car comme je me lève tôt pour vous écrire, je peux déjeuner avec les personnes qui vont travailler tôt. L’ambiance est vraiment chaleureuse et c’est très agréable avant de partir. Cela me donne une formidable énergie. Une belle journée s’annonce. J’espère avoir beau temps jusqu’à la fin de mon voyage, c’est ce qu’indique la météo. Si pour une fois, elle pouvait ne pas se tromper !…

Continuer la lecture de ÉTAPE 74: DE RETOUR EN BELGIQUE

ETAPE 73 : ENFIN UNE MÉTÉO PLUS CLÉMENTE.

Lundi 19 août 2019, arrivée à Kapellen 100 km, temps nuageux et soleil. Pas de pluie.

Ce matin, je ne partirais pas tôt car il faut du temps à Angelika pour se préparer. Et comme il est hors de question de partir le matin sans les voir, j’attendrais. Et comme toujours en Allemagne, je suis impressionnée par toute la charcuterie sur la table et le choix des différents pains pour le petit déjeuner que Wilfried a préparé. A l’heure du départ, Angélika veut voir de près Petit Prince qui l’impressionne.

Continuer la lecture de ETAPE 73 : ENFIN UNE MÉTÉO PLUS CLÉMENTE.

ÉTAPE 72: ENCORE DU TRÈS MAUVAIS TEMPS.

Dimanche 18 août, arrivée à Darfeld, 115 km, nuages et pluie.

Lorsque je me lève le matin, je trouve Grégor avec une cigarette aux lèvres. Pour moi qui n’ai jamais fumé, je suis totalement impressionnée que l’on puisse respirer de la fumée, sans interruption, toute la journée. Finalement Grégor n’arrête de fumer que quand il mange. Et le matin, les quintes de toux sont redoutables. Quelle chance que personne de mon entourage n’est jamais fumé. Sa femme est partie travailler, elle est nurse et a encore 2 ans à travailler avant d’être retraitée. Et moi je vais repartir à vélo, au grand air, mais sous la pluie.

Continuer la lecture de ÉTAPE 72: ENCORE DU TRÈS MAUVAIS TEMPS.

ÉTAPE 71 : 70 KM SOUS LA PLUIE

Samedi 17 août, arrivée à Ehrendorf 95 km, pluie pratiquement toute la journée.

Je prends conscience ce matin de la grande chance que j’ai eu hier de tomber en panne devant une maison de pèlerin. Je ne sais vraiment pas comment je n’en serais sortie s’il avait refusé de me recevoir. Car là j’aurais du faire face à un problème physique, mon incapacité à mouvoir le vélo du au fait qu’il n’a pas de roue libre. C’est vraiment un handicap mais c’est la première fois que je me trouve dans cette situation due à l’impossibilité de connaître le niveau de ma batterie. J’espère qu’un jour, on saura résoudre ce problème car c’est vraiment dommage.

Continuer la lecture de ÉTAPE 71 : 70 KM SOUS LA PLUIE

ETAPE 70 : PANNE SÈCHE

Vendredi 16 août 2019, arrivée à Heilshorn, 130 km, temps nuageux et soleil.

A 7h30, je rejoint Anne Marie chez elle pour prendre le petit déjeuner, elle est entrain de lever sa fille de 2 ans qui est adorable. Puis nous prenons un café. Je lui explique juste que j’ai eu froid cette nuit car on ne m’avait donné qu’un drap et comme je n’ai plus de sac de couchage, je ne peux pas me protéger du froid. Aussi j’ai dormi toute habillée mais j’ai quand même eu froid, ce qui fait que je me suis réveillée plusieurs fois la nuit. En partant, Anne Marie sort du frigidaire un petit sac car elle m’a aussi préparé le pique nique. Quelle gentillesse.

Continuer la lecture de ETAPE 70 : PANNE SÈCHE

ÉTAPE 69: UNE JOURNÉE DE PLUIE

Jeudi 15 août, arrivée à Burg, 114 km, nuages et pluie toute la journée.

Ce matin, excellent petit déjeuner en famille. L’Allemagne est vraiment le pays des charcuteries. Je suis impressionnée par toutes les variétés de charcuterie qu’il y a sur la table. J’ai pris l’habitude maintenant d’en consommer au petit déjeuner, alors qu’en France, cela me paraîtrait incongru. Et en Allemagne, je pars systématiquement avec des sandwichs pour midi et, évidemment on y retrouve des charcuteries. Je ne sais pas pourquoi les allemands ne sont pas plus obèses parce qu’entre la bière et les charcuteries !…

Continuer la lecture de ÉTAPE 69: UNE JOURNÉE DE PLUIE

ÉTAPE 68: DE RETOUR EN ALLEMAGNE

Mercredi 14 août, arrivée à Lock, 105 km environ, temps nuageux et soleil.

Ce matin, j’ai pris un petit-déjeuner copieux en famille. Les 2 garçons étaient excités car c’était le jour de la rentrée des classes, alors cela papotait sec entre eux. Ils vont à l’école à vélo à 2 km. L’aînée 14 ans va dans une école située à 7km et elle doit aussi y aller à vélo. Elle trouve que c’est un peu loin. Ils doivent aussi emmener de quoi manger à midi. Les parents responsabilisent beaucoup les enfants. Les 2 aînés doivent préparer leur casse croûte tout seul. Seul le petit dernier a le droit d’avoir un casse croûte préparé par sa maman. C’est amusant de les voir s’organiser et ils se débrouillent très bien

Continuer la lecture de ÉTAPE 68: DE RETOUR EN ALLEMAGNE

Etape 67 : LE PARCOURS DU COMBATTANT

Mardi 13 août, près de Ribe,35 km, temps nuageux et ensoleillé.

Après le petit déjeuner pris avec Jimmy et Tine, je pars. J’ai pris l’adresse d’un installateur électrique pour faire revoir les contacts des panneaux électriques et essayer de faire fonctionner Petit Prince avec 3 panneaux solaires au lieu d’un. Je m’y rends donc rapidement car c’est à 4 km d’où je suis. Le patron de l’entreprise me reçoit et très gentiment met à ma disposition un de ces techniciens. Celui-ci se met tout de suite au travail. Il commence à tester tous les câbles avec un Voltemètre pour essayer de diagnostiquer l’origine du problème et décide de refaire tous les contacts.

Continuer la lecture de Etape 67 : LE PARCOURS DU COMBATTANT

ÉTAPE 66: PASSAGE DANS LA VELODYSSÉE (EV1)

Lundi 12 août, arrivée à Esbjerg, nuageux et vent fort.

Ce matin, Niels m’a emmenée en ville pour 2 choses: reconstituer ma trousse de secours pour l’allergie et acheter un casque + de quoi réparer une roue crevée. Nous partons tôt pour trouver le médecin. Nous allons dans un centre médical. J’ignore l’organisation mais cela ressemble à un hôpital sans en être un c’est curieux. Nous arrivons à 8h30 mais personne avant 9h donc nous attendons. Pour la première fois, je vais me servir de ma carte santé européenne. Il s’agit de renouveler ce que j’avais, mais j’ignore le dosage que j’avais de cortisone. Ils veulent savoir mais je ne sais pas, alors ils me demandent d’appeler mon médecin. Il se trouve que j’ai son numéro de mobile depuis que j’ai traversé le Canada car il voulait que, si j’avais le moindre problème de santé , je l’appelle. Donc confuse, je le dérange, il me répond tout de suite et je peux ainsi donner le dosage du médicament. Sur ce coup, j’ai de la chance d’avoir un médecin de famille exceptionnel. J’aurais donc mon ordonnance et je ne paierais rien mais par contre je paierais les médicaments en pharmacie.

Continuer la lecture de ÉTAPE 66: PASSAGE DANS LA VELODYSSÉE (EV1)

Etape 65: ENORMEMENT DE VENT

Dimanche 11 août, arrivée près de Søndervig, 68 km, temps nuageux et très venté.

Ce matin, je peux repartir car le chargeur a parfaitement marché, donc de ce côté là, je suis tranquille. Par contre, je n’ai rien résolu concernant le problème des panneaux solaires mais je ne peux résoudre les problèmes que les uns après les autres. L’important est de pouvoir rouler et avancer. Mais trimballer des panneaux solaires qui n’ont pratiquement servis à rien depuis le départ et avoir une panne provoquée par des voleurs de matériel, au moment où je reviens vers du beau temps, c’est vraiment pas de chance. Je suppose que les voleurs, lorsqu’ils ont volés mes affaires se situant sur la remorque, ont touchés les fils des panneaux situés juste au dessus du sac. Et comme ces « salopards » ont volé tout mon matériel de maintenance, y compris le voltmètre, je ne sais pas où se trouve le problème. Il faut vraiment que d’ici l’arrivée, j’arrive à solutionner ce problème, ce qui implique de trouver la bonne personne capable de m’aider.

Continuer la lecture de Etape 65: ENORMEMENT DE VENT