Archives de catégorie : Étapes

ÉTAPE 78 : DE RETOUR À LA MAISON.

Samedi 23 août 2019, arrivée au Vésinet, 97 km, beau temps.

Ce matin j’ai écrit ma newsletter seule dans la cuisine, puis j’ai été rejointe par Philippe et Babeth pour prendre le petit-déjeuner ensemble. Leur maison est très agréable car pleine d’ouvertures, il fait très clair et cela donne l’impression de vivre dans le jardin. J’aime beaucoup et je m’y sens très à l’aise. Pour mon ultime halte de voyage, j’ai beaucoup de chance car elle est très réussie. Les dernières étapes auront été pleine de belles rencontres. Avant de partir Babeth ne résiste pas à monter sur le trike. C’est vrai que c’est un vélo si particulier que si on ne le connait pas, c’est très tentant d’essayer de se rendre compte de l’impression que l’on a quand on est assis et que l’on pédale les jambes devant.

Continuer la lecture de ÉTAPE 78 : DE RETOUR À LA MAISON.

Etape 77: UNE JOURNÉE DE PISTES CYCLABLES SANS CHICANES.

Vendredi 23 août, arrivée à Compiègne, 105 km, temps très ensoleillé.

Je prends mon petit déjeuner avec la mère et les 3 enfants. Le père, agriculteur, est parti travailler. Il cultive essentiellement de la betterave et du blé et il n’a pas de troupeau d’élevage. Ces enfants sont vraiment adorables, Pauline l’aîné, curieuse de tout, qui pose plein de questions intelligentes, Clémence l’affectueuse et la câline et Rémi le petit dernier qui se fait la voix à intervalle régulier pour exister. En partant, tout le monde essaiera le vélo ou plutôt montera dessus. Le fait d’avoir un siège est intrigant. Pauline, juste avant que je parte, me glisse tout bas à l’oreille « tu me manques déjà », je suis émue et très contente, je pense avoir donné autant que j’ai reçu. Merci à cette belle famille, de son accueil si chaleureux.

Continuer la lecture de Etape 77: UNE JOURNÉE DE PISTES CYCLABLES SANS CHICANES.

Etape 76: je hais les chicanes, je hais les chicanes, je hais…

Jeudi 22 août, arrivée à Guise, 97 km, très beau temps.

Après le petit- déjeuner pris avec Lucien et Marie Jeanne, je pars, direction la France, je retourne au bercail. Je tombe très vite sur une belle piste cyclable protégée par des chicanes qui s’ouvrent quand le mécanisme n’est pas grippé ou cassé.

Continuer la lecture de Etape 76: je hais les chicanes, je hais les chicanes, je hais…

ÉTAPE 75:UNE JOURNÉE PLEINE DE CONTRASTES

Mercredi 21 août, arrivée en sortie de Charleroi, 110 km, beau temps

Je prends le petit déjeuner avec Sophia. Les 3 hommes de la maison sont partis tôt travailler. Je me prépare des sandwichs pour midi et je pars tôt car je ne suis pas loin de la ville et je me méfie du nombre de voitures. Mais il est vrai qu’avec toutes ces pistes cyclables, cela change complètement la donne. La sortie de Genk est laborieuse et elle dure très longtemps. Ces banlieues pleine de magasin sont pour moi d’une tristesse sans nom (comme nos banlieues à nous). Pendant des km, je ne vois que des magasins ou des entrepôts

Continuer la lecture de ÉTAPE 75:UNE JOURNÉE PLEINE DE CONTRASTES

ÉTAPE 74: DE RETOUR EN BELGIQUE

Mardi 20 août, arrivée à Genk, 105 km, nuages et domination du soleil.

Ce matin, j’ai la chance de pouvoir prendre le petit déjeuner avec Bärbel et Stéphan car comme je me lève tôt pour vous écrire, je peux déjeuner avec les personnes qui vont travailler tôt. L’ambiance est vraiment chaleureuse et c’est très agréable avant de partir. Cela me donne une formidable énergie. Une belle journée s’annonce. J’espère avoir beau temps jusqu’à la fin de mon voyage, c’est ce qu’indique la météo. Si pour une fois, elle pouvait ne pas se tromper !…

Continuer la lecture de ÉTAPE 74: DE RETOUR EN BELGIQUE

ETAPE 73 : ENFIN UNE MÉTÉO PLUS CLÉMENTE.

Lundi 19 août 2019, arrivée à Kapellen 100 km, temps nuageux et soleil. Pas de pluie.

Ce matin, je ne partirais pas tôt car il faut du temps à Angelika pour se préparer. Et comme il est hors de question de partir le matin sans les voir, j’attendrais. Et comme toujours en Allemagne, je suis impressionnée par toute la charcuterie sur la table et le choix des différents pains pour le petit déjeuner que Wilfried a préparé. A l’heure du départ, Angélika veut voir de près Petit Prince qui l’impressionne.

Continuer la lecture de ETAPE 73 : ENFIN UNE MÉTÉO PLUS CLÉMENTE.

ÉTAPE 72: ENCORE DU TRÈS MAUVAIS TEMPS.

Dimanche 18 août, arrivée à Darfeld, 115 km, nuages et pluie.

Lorsque je me lève le matin, je trouve Grégor avec une cigarette aux lèvres. Pour moi qui n’ai jamais fumé, je suis totalement impressionnée que l’on puisse respirer de la fumée, sans interruption, toute la journée. Finalement Grégor n’arrête de fumer que quand il mange. Et le matin, les quintes de toux sont redoutables. Quelle chance que personne de mon entourage n’est jamais fumé. Sa femme est partie travailler, elle est nurse et a encore 2 ans à travailler avant d’être retraitée. Et moi je vais repartir à vélo, au grand air, mais sous la pluie.

Continuer la lecture de ÉTAPE 72: ENCORE DU TRÈS MAUVAIS TEMPS.

ÉTAPE 71 : 70 KM SOUS LA PLUIE

Samedi 17 août, arrivée à Ehrendorf 95 km, pluie pratiquement toute la journée.

Je prends conscience ce matin de la grande chance que j’ai eu hier de tomber en panne devant une maison de pèlerin. Je ne sais vraiment pas comment je n’en serais sortie s’il avait refusé de me recevoir. Car là j’aurais du faire face à un problème physique, mon incapacité à mouvoir le vélo du au fait qu’il n’a pas de roue libre. C’est vraiment un handicap mais c’est la première fois que je me trouve dans cette situation due à l’impossibilité de connaître le niveau de ma batterie. J’espère qu’un jour, on saura résoudre ce problème car c’est vraiment dommage.

Continuer la lecture de ÉTAPE 71 : 70 KM SOUS LA PLUIE

ETAPE 70 : PANNE SÈCHE

Vendredi 16 août 2019, arrivée à Heilshorn, 130 km, temps nuageux et soleil.

A 7h30, je rejoint Anne Marie chez elle pour prendre le petit déjeuner, elle est entrain de lever sa fille de 2 ans qui est adorable. Puis nous prenons un café. Je lui explique juste que j’ai eu froid cette nuit car on ne m’avait donné qu’un drap et comme je n’ai plus de sac de couchage, je ne peux pas me protéger du froid. Aussi j’ai dormi toute habillée mais j’ai quand même eu froid, ce qui fait que je me suis réveillée plusieurs fois la nuit. En partant, Anne Marie sort du frigidaire un petit sac car elle m’a aussi préparé le pique nique. Quelle gentillesse.

Continuer la lecture de ETAPE 70 : PANNE SÈCHE

ÉTAPE 69: UNE JOURNÉE DE PLUIE

Jeudi 15 août, arrivée à Burg, 114 km, nuages et pluie toute la journée.

Ce matin, excellent petit déjeuner en famille. L’Allemagne est vraiment le pays des charcuteries. Je suis impressionnée par toutes les variétés de charcuterie qu’il y a sur la table. J’ai pris l’habitude maintenant d’en consommer au petit déjeuner, alors qu’en France, cela me paraîtrait incongru. Et en Allemagne, je pars systématiquement avec des sandwichs pour midi et, évidemment on y retrouve des charcuteries. Je ne sais pas pourquoi les allemands ne sont pas plus obèses parce qu’entre la bière et les charcuteries !…

Continuer la lecture de ÉTAPE 69: UNE JOURNÉE DE PLUIE