ÉTAPE 62-5: promenade dans bergen

Dimanche 4 août, Bergen, temps nuageux et ensoleillé.

Ce matin, on traine un peu, ce qui est inhabituel mais qui fait du bien de temps en temps. Nous voulons aller visiter à défaut du Hanseatiske fermé pour travaux pour plusieurs années, Schotstuene. Ce lieu contient les salles de réunions et de banquet de la Ligue (Hanse) et la cuisine situé à l’arrière des entrepôts, seuls lieux où étaient autorisés les feux.

Qu’est-ce que la Hanse ? (Source Wikipedia)

La HanseLigue hanséatiqueHanse germanique ou Hanse teutonique est l’association historique des villes marchandes de l’Europe du Nord autour de la mer du Nord et de la mer Baltique. Elle se distingue des autres hanses en ce sens que son commerce repose sur des privilèges jalousement défendus qui leur sont octroyés par divers souverains européens.

Pendant trois siècles, cette Hanse en particulier, et à un moindre degré les hanses par extension, ont eu un rôle dominant au niveau commercial, puis politique, en Europe[1]. Actives du xiie au xviie siècle, leur déclin et quasi-disparition ont été achevées en 1648 avec les traités de Westphaliesignant la fin de la guerre de Trente Ans et de la guerre de Quatre-Vingts Ans

La croissance de la ligue hanséatique a lieu dans un monde où colonisation et évangélisation vont de pair. Elle est particulièrement liée à la montée de l’ordre des Chevaliers teutoniques, au prosélytisme catholique servant de façade aux jeux de pouvoir mondiaux de l’époque[1].

L’histoire de Bergen est très liée à la Hanse et tout le quartier de Bergen, « Briggen » fait référence à cela. Ce quartier fut détruit plusieurs fois par des feux très importants.

Briggen
Quand vous voyez l’inclinaison des marches, c’est complètement folklo à monter ou à descendre
Maquette montrant l’organisation des quais avec la Hanse
Maquette d’une entrepôt.
Comment sont construites les maisons en bois.
Salle de la Hanse
Poêle alimentée par la cuisine située derrière un mur.

Puis nous nous rendons à pieds au Musée de la Pêche. Compte tenu de son importance pour la Norvège, cela devrait être intéressant. En repassant par le port, nous voyons que le 3 mats italien est parti et il a été remplacé par un nouveau 3 mats.

3 mats Lord Nelson

Il est beaucoup plus petit que l’autre.

Source Wikipedia : Lord Nelson est un navire-école accessible aux handicapés (qui peuvent même se faire hisser dans la mâture) : handicapés visuels, sourds, et même paraplégiques. Cela excuse une silhouette qui n’en fait pas le plus élégant des grands voiliers. Le navire appartient au Jubilee Sailing trust, qui possède un autre trois-mâts, plus grand, dont l’utilisation est identique : c’est le Tenacious, dont la coque est construite en bois.
L’équipage permanent comprend 10 personnes, et le navire peut embarquer 40 stagiaires (en général 1 handicapé pour 1 valide). Il effectue des croisières, parfois lointaines (à travers l’Atlantique, notamment vers les Antilles) ; il participe à différents rassemblements de grands voiliers et accompagne les Tallships races.

Matériaux : coque et pont en acier ; plaques soudées. Pont recouvert de teck. Longueur  hors-tout : 52,1 m
Longueur de la coque : 42,8 m
Longueur à la flottaison : 37 m
Largeur maximale : 9 m
Date et lieu de lancement : 1985 à Southampton en Grande-Bretagne (construction de 1984 à 1986). Chantier James W. Cook pour la construction, Vosper Thornycroft pour les finitions. Architecte : Colin Mudie.

Je ne savais pas qu’il existait des bateaux 3 mats pour les handicapés. Je trouve l’idée géniale mais cela doit être une sacrée organisation.

Le musée de la pêche était très intéressant Il m’a beaucoup rappelé celui visité au Canada montrant comment la surpêche a complètement tuée l’activité. Il y avait un film retraçant l’histoire de pêcheurs sur 3 générations et ce film montrait parfaitement comment les familles de pêcheurs ne pouvaient pas résistées aux énormes bateaux. On comprenait comment, avec les quotas institués, cela favorisait les gros bateaux et tuaient les petits. Le plus jeune pêcheur ne voyait pas comment continuer à vivre sur son île, îles principalement habités par des pêcheurs et qui vont devenir des déserts humains. On pourrait faire un parallélépipède avec ce qui se passe pour les paysans avec les quotas laitiers. Tous ces métiers où les gens arrivaient à en vivre sont entrain de disparaître. L’avenir est au ferme de 1000 vaches, triste perspective.

Dehors, on trouvait la reproduction d’un bateau viking

2 réflexions sur « ÉTAPE 62-5: promenade dans bergen »

  1. On peut considérer que le peuple allemand a été le premier a créé un marché commun avec la ligue hanséatique qui s´étendait non seulement avec les villes allemandes de Bremen,Hamburg,Lübeck,mais aussi avec Bergen en Norvège et Visby en Suède,sur l´île de Gotland.
    En Allemagne,plusieurs villes de ce pays ont une plaque d´immatriculationcomportant le H (hanséatique ) comme pour HH (Hamburg ) ,HB (Bremen),HL (Lübeck),HGW (Greifswald en Poméranie),HRO ( Rostock en Poméranie),HST (Stralsund en Poméranie), HWI ( Wismar en Poméranie).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.