ÉTAPE 62-2 (suite), DEBUT DE VISITE DE BERGEN

Jeudi 1er août après-midi, Bergen, temps ensoleillé.

Jeudi: étant arrivés à 14h, il nous fallait trouver l’hôtel qu’on avait réservé et surtout pouvoir stocker les vélos et en particulier Petit Prince pour 6 jours, ce qui est loin d’être évident. L’hôtel étant à 1,5km du port a été vite trouvé mais pour le stockage des vélos, cela a été une autre paire de manches. Thierry est parti en direction d’un parking sous-terrain et moi le long de la rue pour essayer de repérer quelque chose mais quoi je n’en sais rien. Dans tous les pays traversés jusqu’à présent, j’ai toujours trouvé des gens accommodants pour m’aider mais dans les pays scandinaves, rien n’est simple et en plus, trouver dans de la place dans le centre ville de Bergen c’est un challenge. Je me mets en mode chien de chasse car je dois impérativement protéger Petit Prince mais comment. L’hôtel est à un carrefour. Donc je prends chaque rue sur 500m mais rien sur la première et deuxième rue. En attendant, Petit Prince est garé sur une esplanade liée à un auditorium devant l’hôtel. Sur la troisième rue, à 150m, je vois un garage avec un parking exposant des voitures d’occasion à vendre. Je sais que là je vais trouver de la place pour Petit Prince. Il me faut convaincre le propriétaire. Il est abasourdi par Petit Prince. Clairement, un vélo solaire dans un pays où il pleut souvent, c’est incongru. Il me faut 20 mn de discussion, montrer mon blog, « palabrer » pour obtenir la permission de stocker Petit Prince chez lui 6 jours. L’emplacement est complètement idéal pour nous à 150 m de l’hôtel, quelle chance. Thierry est venu me rejoindre. J’ai eu peur qu’il fasse tout capoter car il a proposé de le payer. Or je ne suis jamais dans des relations d’argent, toujours dans l’entraide et heureusement l’homme n’a pas relevé, Thierry a compris et il est parti, il fallait que je négocie cela seule. Les vélos étant stockés, il nous restait un peu de temps pour aller se promener. Alors nous sommes allés en direction du port.

Petit Yatch de 100m battant pavillon Norvégien.
Un superbe 3 mats de 100m battant pavillon italien

L’Amerigo Vespucci est un voilier école italien. Il appartient à la Marina militaire, la marine militaire italienne utilisé à la formation des élèves officiers. Il fait 101 m de long (longueur de coque 82,38m) et sa construction a débuté en 1930. La devise du navire est « Pas celui qui commence mais celui qui persévère ». Ce navire est vraiment superbe, c’est une magnifique réalisation et c’est une chance d’avoir pu le voir de près.

Juste devant le port , se trouve la quartier Bryggen (qui signifie « quai en Norvégien »). Tout ce quartier à brûlé à de nombreuses reprises car constitués de maisons en bois serrées les unes contre les autres. Ces bâtisses à pignons étaient des entrepôts et des logements pour les les célebres marchands de la Hanse. Du dernier incendie en 1955, ne reste que 60 maisons restaurées suivant le plan médiéval original.

Puis nous dînons sur le port (hors de prix et quelconque), puis nous rentrons nous coucher.

4 réflexions sur « ÉTAPE 62-2 (suite), DEBUT DE VISITE DE BERGEN »

  1. Bonjour Corinne.Heureux de savoir que vous êtes bien arrivés à Bergen,vu que la route en vélo n´est pas trés praticable de Trondhiem à Bergen ou encore à Stavanger,plus au sud,oú se trouve en ce moment l´équipe de France de Biathlon qui participe avec l´équipe norvégienne de Biathlon,aussi ,á une compétition,sans doute internationale. La route que vous auriez prise en vélo était risquée ,surtout avec cet effondrement qui a causé la vie à certaines personnes et à la destruction de maisons.
    Quand ce n´est pas la neige,c´est la pluie,comme quoi,on devrait être plus attentif pour s´installer ,même si le coin est splendide.Je sais que les effondrements sont communs en Norvège.
    Pour nous en Suède et surtout dans mon coin,ce sont les élans.Sur la E 14 à 40 ,à l´est d´Östersund,il y avait hier plusieurs voitures arrêtées.3 voitures avaient l´avant gauche démoli,comme si il y avait eu un choc. frontal.C´était un accident causé par un élan qui gisait dans le fossé.et c´était 2 voitures dans un sens et une autre en sens inverse qui avaient été touchées par l´élan en plein jour ,vers 10 h.
    C´est une chance que vous n´ayiez pas rencontré d´ours,par contre,vous ne risquiez pas grand chose avec votre tricycle en rencontrant des élans et des rennes,et encore moins avec des renards.JPL

  2. Rebonjour Corinne.Si j´avais été vous,j´aurais demandé au commandant du voilier italien,de faire un stage de marinier sur le voilier.Au lieu de traverser le Danemark,l´Allemagne,les Pays-Bas et la Belgique.le voiler vous aurez déposé à Bordeaux qu´il devrait passer,bien sûr et vous étiez chez vous,sans trop de fatigue à pédaler.

  3. Salut Corinne,
    Si je comprends bien, Thierry est arrivé au bout de son périple, et vous faites qielques jours de tourisme à Bergen d’ici son départ .
    J’espère que vous allez découvrir de belles choses, et tu vas nous faire un reportage bien sympa à lire.
    Pour nous les vacances commencent aujourd’hui par l Ile de Ré et St Palais ensuite.
    Bonnes visites, je vous embrasse très fort tous les deux

    1. Bonjour Odile
      Oui tu as bien compris, Thierry est effectivement arrivé au bout de son périple et par chance, Bergen est une ville où on peut faire des choses, donc on profite de ces 5 jours de vacances avant que lui ne rentre en avion et que moi, je reprenne la route? Bisous et à bientôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.