ÉTAPE 62 – 62/1 – 62/2: ARRIVÉE À TRONDHEIM ET VOYAGE FERRY

Mardi, mercredi 30 et 31 juillet, jeudi 1 août, arrivée à trondheim, 17 km et ferry Trondheim – Bergen

Ce matin , nous sommes relax car nous avons seulement 17 km à faire pour arriver à Trondheim où nous avons réservé une chambre. J’ai quand même quelques difficultés à me lever car avec le vent important de cette nuit, j’ai eu du mal à dormir (mais Thierry n’a rien entendu et a fort bien dormi , quelle chance d’avoir un sommeil pareil, je trouve que c’est un sacré atout dans la vie). Mais nous ne traînons pas quand même car nous voulons visiter la ville cette après midi car nous prenons le ferry pour Bergen demain matin. Nous avons bien étudié le trajet Trondheim – Bergen hier soir et nous en avons conclu que ce n’était pas faisable pour plusieurs raisons.

  • Il y a 696 km et nous ne disposons que de 7 jours car Thierry a pris un billet d’avion de retour pour le 7 août, ce qui fait une moyenne de 100 km/jour. Or les dénivelés sont 2 fois plus importants que la partie que l’on vient de faire. Thierry ne se sent pas capable de faire des montées aussi importantes
  • Je pense que Petit Prince grillera son moteur sur des dénivelés plus importants
  • Conclusion: on décide de rejoindre Bergen en ferry et sur les jours qui reste on va essayer des faire des excursions.

Aujourd’hui, on visite dons Trondheim: 3 choses essentiellement à voir:

  • La cathédrale de Nidaros Domkirken qui est l’un des plus beaux édifices gothiques de Norvège. Elle abrite les restes de Saint Olav.

Elle est très sombre à l’intérieur car il y a très peu d’ouverture d’où un éclairage un peu spécial.

WIKIPEDIA : « Durant le Moyen Âge, et depuis l’indépendance en 1814, la cathédrale accueille le sacre des rois de Norvège. Au Moyen Âge, elle fera de Trondheim l’un des lieux de pèlerinage chrétien les plus populaires avec JérusalemRome et Saint-Jacques-de-Compostelle, le plus important de Scandinavie[1], lieu de convergence des routes en provenance d’Oslo et des régions suédoise du Jämtland et du Värmland. Elle est devenue cathédrale luthérienne au moment de la Réforme protestante. »

  • Palais de l’archevêché : Erkebispegården.

La taille des pierres est impressionnante. Le début de la construction date de 1170.

  • Gamle Bybru et le quartier de Bakklandet.
Gamle Bybru, pont au décor en bois rouge du XVIIé siècle

Juste en face du pont, il y a une grosse montée avec un ascenseur à vélo (ce que je n’avais jamais vu).

Ces anciens entrepôts sont construits sur des forêts de pieux comme ce que l’on voit à Venise.

Le café le plus célèbre de la ville
Thierry attend une bière qu’il ira chercher au final

Ballade dans la ville du côté des entrepôts

On a bien apprécié cette visite et on est content d’avoir eu le temps de la faire. Puis on rentre à l’hôtel car il faut prendre le ferry tôt demain matin. L’hôtel n’a pas de parking. Thierry peut rentrer son vélo et le descendre par l’ascenseur dans le sous sol mais moi, je ne peux rien faire avec Petit Prince qui reste dehors sur le trottoir. Je déteste cela car j’ai toujours peur qu’il disparaisse. Je demande à l’hôtel s’ils ont des caméras de surveillance et on me répond très offusqué qu’ici nous sommes en Norvège (donc il faut en conclure que dans ce pays, les voleurs n’existent pas.)

Le lendemain matin, nous avons du mal à trouver l’embarcadère et surtout les pistes cyclables ne sont pas possibles pour Petit Prince (avec ascenseur pour passer les voies ferrées et évidemment impossible à franchir pour Petit Prince. On se sépare car il faut que je trouve un chemin spécifique. Je finirais par trouver mais je n’arriverais que 3/4 d’heure avant, ce qui est court pour ce genre d’embarquement.

La vue du bateau continue à être superbe.

4 réflexions sur « ÉTAPE 62 – 62/1 – 62/2: ARRIVÉE À TRONDHEIM ET VOYAGE FERRY »

  1. Bonsoir Corinne,

    Merci de nous faire profiter de cette visite, très sympa. C’est bien que vous ayez pu profiter de faire un peu de tourisme, ce qui n’est vraiment pas fréquent.
    Merci pour les photos, ces maisons avec ces dominantes rouges sont très belles dans le paysage. Tu as encore fait de beaux clichés.
    Corinne, ça y est, j’ai accueilli mon premier warmshower cette semaine!: James, un anglais qui vit en Australie en ce moment, et qui vient faire le circuit mythique Paris-Brest. Il est arrivé en avion lundi midi, a enfourché son vélo direct, il a galéré dans Paris, s’est perdu, pour arriver finalement à la maison à une heure du matin, exténué!. Du coup, la nuit initialement prévue, s’est transformée en 36h, pour qu’il récupère un peu. Il a mangé et dormi! Il est allé à la poste réexpédier un peu de son paquetage, ça m’a rappelé quelqu’un…Expérience très sympa, je récidiverai.
    Bonne journée demain, je t’embrasse ainsi que Thierry.

    1. Bonjour Odile,
      Je suis très contente que tu aies accueilli ton premier Warmshower. Il a eu beaucoup de chance de tomber sur toi car arriver à 1h00 du matin, ce n’est pas fréquent. Le pauvre a du en baver. C’est bien qu’il est pu récupérer en restant une nuit de plus. Tu as fait fort pour un premier accueil !…

  2. Ça y est ? L’escapade se termine donc Corinne?
    C’est formidable !!! Retour au confort, c’est pas mal non plus… très occupée avec nos enfants, mille gros bisous
    Depuis un week-end très ensoleillé dans le sud-ouest

    1. Bonjour Aline
      L’escapade ne se finit pas. Thierry rentre le 7 à Paris en avion et moi je rentre sur Royan à vélo car mon attelage n’est pas transportable. Donc entre 1500 et 2000 km, je n’ai pas encore calculé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.