ÉTAPE 26 ; ROUTE DROITE SANS ZIGZAG.

Lundi 17 juin, arrivée à Ansmark (près d’Uméa), 141 km, temps gris le matin et l’après midi, alternance de soleil et nuages, orage le soir.

Ce matin je suis partie tôt car je m’étais couché très tôt. Quand je suis seule dans un camping, je m’ennuie. Je vous ai donc écris ma newsletter à 4h du matin et je suis partie à 7h du matin après le petit déjeuner constitué d’un œuf que m’a donné brigitte et une poignée de fruits secs. Hier soir j’ai passé un long moment à regarder les cartes. Les applications que j’utilise essaient de ne pas me faire passer par la grande route E4 qui est la route la plus importante suivant la côte.

Mais le résultat sur les 2 derniers jours a été catastrophique. Le problème est qu’il n’y a aucune route parallèle à celle là, pas d’ancienne route généralement délaissée par les voitures et qui sont agréables à prendre. L’ancienne route a été transformée en nouvelle route donc pas d’alternative possible. Il aurait fallu rester sur le chemin que j’avais commencé à prendre et qui était bon. Mais je l’ai quitté car il y avait un trop grand nombre de km sans voir une maison et j’avais peur de ne plus avoir de batterie et de rester en rade au milieu de nulle part. Comme le temps était exécrable, les panneaux solaires ne servaient à rien.

Le choix de la côte est un bon choix pour trouver des maisons mais un très mauvais choix pour rouler à vélo car cette route est dangereuse pour moi. Mais n’ayant plus le choix, je la prends. Et comme l’après midi, j’ai eu un peu de soleil pour recharger la batterie, j’en ai profité pour rouler. C’est une étape sans photo car il est beaucoup trop dangereux pour moi de m’arrêter pour prendre une photo, les bas côtés de la route étant souvent inexistant. Alors je roule en essayant de faire le plus de km possibles (ici on ne parle pas de km mais de miles, drôle pour un pays européen). Lorsque je parle de km avec les gens qui me reçoivent, je les vois toujours discuter entre eux pour convertir en miles.

Je roule donc en étant extrêmement attentive quand soudain, le GPS me dit de faire demi-jour. Il y a juste à cet endroit (alors qu’ils sont rares), un coin arrêt restaurant dans la forêt, plutôt style petite maison ce qui est bien agréable. Je vérifie que je vais bien dans la bonne direction. Et oui, tout va bien, alors pourquoi l’application (Google Maps) me demande telle soudain de faire demi tour. C’est très curieux. Enfin le résultat de cette demande folle est que je me suis arrêtée dans un endroit sympa pour déjeuner. Par contre pour la diététique, il faudra attendre car peu de choix, donc un hamburger- frites. Mais je suis agréablement surprise, les frites sont bonnes et peu grasses. Comme j’ai faim, tout cela passe très bien (mais la reprise à vélo) sera un peu difficile.

Bien que le soleil alterne avec les nuages, je mets quand même Petit Prince à bronzer pour qu’il profite des éclaircies. Et moi je me repose pendant ce temps là. Je ferais une pause d’une heure et demi, le temps de récupérer un peu d’énergie dans la batterie pour pouvoir rouler un peu. La route monte et descends régulièrement alors je dois consommer de la batterie. Pendant cette pause, je consulte mon IPad et je vois à ma grande surprise que des suédois que je ne connais pas, comment à me proposer de m’héberger ou font des commentaires. Je connais une femme, Véra, qui doit être contente de voir que son appel sur Facebook me concernant donne des résultats. J’espère que je vais pouvoir descendre chez quelqu’un de cette manière, cela serait une première pour moi. Puis je reprends la route avec de temps en temps des paysages sublimes que je ne peux photographier pour vous.

Au bout de 140km, je commence à être fatiguée et je dois me poser. Il n’est pas question pour moi, de ne pas trouver une maison accueillante après ma nuit au camping. Mais pour trouver une maison, il me faut sortir de cette route. Je vois un village sur ma gauche, alors je sors et je traverse mais rien ne m’inspire, donc aucune demande n’est faite (ce n’est pas comme cela que je vais trouver !…). Je reviens sur la route et 150m plus loin sur la route à droite, je vois une maison qui elle me parait bien.

Je m’approche et vraiment cette maison me plait

Je frappe et Tobias m’ouvre. Le réponse positive est immédiate et tout de suite il me propose de loger dans une splendide caravane qu’il vient d’acheter. C’est amusant car finalement, la caravane ou mobile home devient la chambre d’amie. Il faut dire qu’elles sont d’un luxe incroyable et très bien équipée. Celle-ci est grande car elle a une chambre avec lits superposés pour les enfants. Et je vais très bien dormir car le grand lit est très confortable.

Tobias avec Isak, 6 ans et Hannes 9 ans qui viennent de se disputer et ils font la tête.

Ylva, la maman rentrera tard du travail, une fois le dîner pris et les petits couchés. Mais Tobias m’explique qu’ils ont des conditions de travail sympa et qu’ils peuvent rester travailler chez eux régulièrement quand ils le souhaitent.

Merci à vous pour votre accueil si spontané, chaleureux et immédiat.

8 réflexions sur « ÉTAPE 26 ; ROUTE DROITE SANS ZIGZAG. »

  1. Salut Corinne,
    Ben dis donc, tu as bien roulé sur cette étape, bravo!
    Pas grave pour les photos, on te pardonne, le principal étant que toi tu aies pu en profiter et bien t’imprégner de ces beaux paysages en roulant.
    J’aime beaucoup cette maison rouge, qui à l’air immense. Tu as très bien choisi, et cette fois encore la porte s’est ouverte pour toi!! Tant mieux!
    Dans les commentaires de ton étape précédente, j’ai vu avec plaisir que des Suédois se proposaient pour t’accueillir, avec toutes les données GPS pour que tu les trouve, j’espère que tu vas pouvoir exploiter cela sur ton trajet. C’est une super idée que Véra a eue. Tu vas avoir un site d’hébergement rien que pour toi.
    Bonne continuation Corinne, je t’embrasse très fort.

    1. Bonjour Odile
      Tu sais, il y a des moments, Dieu merci, très rares où seulement rouler est la seule chose à faire.

  2. Bonjour Corinne, Bon ça a marché, comme Odile, j’espère que de bonnes âmes montreront leur intelligence et leur cœur en vous accueillant… et j’ajoute, que beaucoup auront honte de leur caractère suspicieux !!!!! Vous n’avez pas eu de pluie… les paysages et photos seront pour plus tard , grosses bises

    1. Merci Aline de votre fidélité à me faire des commentaires. Cela me fait très plaisir

  3. If you come by Umeå again you are Welcome to stay with us in Täfteå. About miles… Here in Sweden a mil (swe) is 10Km.

  4. Hi Corinne,
    I have sent you the gps coordinates to my home in Södra Sunderbyn (north of Luleå) through the Garmin tracking site. Your host in Skellefteå where you stayed to night phoned me. If you follow this route from south of Piteå you can skip the E4 highway for a quite a while:

    Route:
    Pite havsbad
    Munksund
    Piteå
    Öjebyn
    Kopparnäs
    Norrfjärden
    Lakafors
    Nybyn
    Sjulsmark*
    Hälleström
    Ersnäs
    Alvik
    Avan (ferry over Luleå river)
    Södra Sunderbyn (my home)

  5. Route:
    Pite havsbad
    Munksund
    Pitea
    Ojebyn
    Kopparnas
    Norrfjarden
    Lakafors
    Nybyn
    Sjulsmark*
    Hallestrom
    Ersnas
    Alvik
    Avan (ferry)
    Sodra Sunderbyn
    (swedish letter does not work here!)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.