ÉTAPE 25 : QUAND LE GPS VOUS REND FOU

Dimanche 17 juin, arrivée à Getsvedjeberget, 95 km, soleil toute la journée

Superbe accueil chez Brigitte et Andres. Que c’est agréable et plaisant d’être chez des gens qui ne cherchent qu’à ne vous faire plaisir. Leur cadre de vie est absolument magnifique. Et ils ont la chance de vivre près de leur fille et de voir grandir leurs petits enfants à côté d’eux.

Vue de la maison de Brigitte et d’un petit bout de ma caravane

Je prends le petit déjeuner avec Brigitte qui s’est spécialement levée pour cela et sa fille Carina sur leur terrasse. Ce sont vraiment des moments bénis. Le soleil est là pour une fois et on ne voit pas un nuage.

Mais il faut reprendre la route. Comme il fait beau j’espère bien avancer. Et une fois le ville suivante traversée, je retrouve les lacs toujours plus beaux les uns que les autres.

Le GPS continue à me faire prendre des chemins en terre, alors que je n’ai demandé que des routes, mais je voie que ces chemins sont identifiés comme des routes, c’est pourquoi cela se passe comme cela.

Chemin emprunté

Mais comme à chaque fois que j’emprunte ces chemins, les paysages sont magnifiques et bien sûr, je ne crois pas de voitures.

En passant près d’un bois, je vois que celui-ci est plein de muguet en fleurs, alors je décide de fleurir Petit Prince.

Je suis un peu triste de ne croiser aucun gros animal, pourtant vu les coins où je passe, je devrais en voir, mais pour le moment, je n’ai pas de chance. Je verrais au loin 2 grands oiseaux, mais je ne suis pas assez près pour les identifier.

Peut-être des grues

Il fait si beau que je vais profiter d’une pause pour faire bronzer Petit Prince qui en a bien besoin car le temps ne l’a pas épargné.

Je suis à côté d’une église mais je ne sais toujours pas de quelle religion (évangéliste peut-être). A côté, se trouve un cimetière avec un banc et vu sur le lac, alors j’en profite.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin, mais que le soleil change tout dans un voyage comme celui là.

La route que je suis continue à zigzaguer pour m’éviter la grande route; puis le GPS me demande de suivre un nouveau un chemin. Celui-ci traverse un parc national. Mais il commence par une montée très vertical que les voitures ont du mal à monter, alors moi vous pensez que c’est galère. mais à un point que vous n’imaginez pas, puisque cette montée fait environ 1500m et je m’arrêterais 10 fois à bout de souffle. Cela ne m’est jamais arrivé. J’en ai plus qu’assez de ces routes infaisables. Mais malheureusement près de la côte, il y a très peu de petites routes seulement une grande route style autoroute. Alors je monte, monte, monte doucement en perdant mon souffle régulièrement. Arrivée en haut, je n’en peux plus. Je trouve un peu curieux de voir quelques voitures dans l’autre sens, mais j’avance pendant une demi-heure. Puis soudain, la route que je suis tombe dans un parking et c’est le terminus. La route que je dois suivre est barrée. Je suis folle de rage. Tout cela m’énerve au plus haut point car cela n’a aucun sens. Je fais demi-jour et je redescends. J’ai perdu 2h avec un gros effort inutile. Il faut que je travaille à nouveau le trajet sur la carte, mais je ne fais aucune illusion, je ne vais pas y arriver. Il est 18h, il faut que je m’arrête. Je vois un camping mais c’est uniquement pour mobile home. Tant pis, je sais qu’on me prêtera du courant, ce que fera très gentiment un hollandais. Puis j’installe ma tente à la limite du terrain. Puis quand elle est finie de monter, une femme arrive et me dit que le camping est interdit. J’essaie de négocier mais rien à faire. Elle m’oblige à enlever la tente mais je peux la mettre 50m à droite car c’est la limite de leur terrain. La bêtise humaine n’a pas de limite. Je déplacerai donc ma tente de 50m. Mais cela finit vraiment bien cette journée. La encore, une première en Suède, m’obliger à bouger de 50m une tente toute montée. Et puis, il y a un restaurant qui est fermé, donc pas de repas ce soir. Je regarde la météo pour demain: pluie et orage annoncée. J’ai le moral dans les chaussettes

Le ponton à gauche était la limite autorisée !…

.

23 réflexions sur « ÉTAPE 25 : QUAND LE GPS VOUS REND FOU »

  1. Bonjour Corinne, vraiment les jours se suivent sans se ressembler,que ce soit pour la météo ou pour l’accueil le soir…c’est l’essence de votre aventure, mais avec vous je découvre ,avec surprise, beaucoup de personnes méfiantes et pas gentilles!!! Pas toutes heureusement… et vous tenez le coup… il faut le voir en tant qu’ «  ethnologue », ….je vous suis , et je vous embrasse….
    Il y a eu une rencontre avec un ours par un randonneur dans les Pyrénées !!! Ah! Ah!….

    1. Merci Aline.
      Les erreurs de GPS me rendent folle et quand en plus, on trouve très intelligent quand vous posez votre tente de la faire déplacer de 50m pour être en dehors d’une propriété qui n’est pas matérialisé, c’est stupide. Si seulement j’avais plus de soleil.
      Pour le moment, je n’ai pas vu un seul gros animaux alors si le hasard faisait que l’ours soit le premier, cela serait étonnant

  2. Hello! We live nearby E4 in Jämtön, north of Luleå. If you need a place to stay our home is Open for you!❤️
    Send a textmessage to 0046702040209 (Anna)

      1. Hello Yvla
        I will pass Lofoten. Can you tell me where you live ?
        Thank you

  3. Bonjour Corinne. J’espère que ta nuit s’est bien passée, malgré ce déménagement assez contrariant…
    J’attends moi aussi avec intérêt, comme au Canada, que tu croises des animaux…et que tu puisses faire de beaux clichés.Je pense que ce sont des grues que tu as photographiées dans le champ.
    Quand tu n’as pas de quoi manger sur place, j’espère quand même que tu as quelques fruits secs ou quelque chose à grignoter pour tenir un minimum?
    Tu vas avoir une meilleure journée aujourd’hui j’en suis sûre, je t’embrasse très fort, bon courage

  4. Coucou ma Corinne,
    Sauf si la Suède subit un fort décalage horaire, nous sommes le 17 aujourd’hui et non pas hier.
    J’espère que le beau temps est enfin installé, ce sera qd même plus agréable et rendra les aléas moins durs à digérer. Tous les jours sont différents avec toi 😊
    Les paysages sont magnifiques et j’en connais un qui serait heureux pour aller à la pêche. Fais bien attention à toi.
    A très vite. Gros bibis

    1. Bonjour Magali
      Je n’avais pas vu l’erreur de jour. Ce matin, j’ai écris la newsletter assise sur une table de camping, entourée de moustiques qui n’ont rien à faire de mon anti-moustique. J’ai des cloques partout. C’est sûr que c’est un coin pour la pêche, on voit d’ailleurs des pêcheurs un peu partout

      1. Vous aurez un bon souvenir en Suède.Attention ,quand même,les moustiques finlandais sont plus virulent.Comme vous êtes assez prés de Bordeaux,ils savent que vous avez beaucoup de vin rouge avec vous ( votre sang).

      2. Jean Pierre, soyons honnête, les moustiques sont aussi très virulents en Suède. Comme je suis allergique, j’ai déjà de belles cloques.

  5. You are most welcome to Hedbackavägen 56/58 in Luleå if you pass here. 👍 If you send me planed road in Norrbotten i Will check with friends on the way 🙂
    (65.6368391, 22.1452087 is my cordinates)

    Best regards Jaana Malmberg 070-1433666( private)/ 070-7806392(work)

  6. Hello Corinne
    What route will you make to Nordcap? I live outside Luleå Sweden and we also have a cabin in Äkäslompolo in Finland that might be on your route. Let me know when you come closer if I can be at any help! Are you close to Örnsköldsvik today Monday 17 June?
    Karin

    1. Hello, Thank you very much for the invitation. Today I passed Örnsköldsvik and I ride on the E4 (which I hate because this is not done for my team). If the sun helps me a bit, I’ll try to be around Nordmaling tonight (about 100 km). If you send me tour email, I will send you my GPX trace for the North Capp.

      1. Corinne
        You will probarbly pass by Lulea city and if you do please let me know the day before and we can welcome you and be at help! Call me on +46702882690
        Karin

      2. I hope to be at Luléa thaïs evening but I am not sure

  7. Hi! I’m in Umeå, straight ahead of you a ways on E4. You are welcome to charge anything you with me. We are in the heart of the university area, so camping anywhere is allowed. Sms or call 0724482064. I can always meet you in the car.

    Linda Hillerbrandt

    1. Thank you very much Linda, but I am now 94 km from Umea, so it is not possible for tonight. With this weather, my battery does not allow me more than 110 km in all and I have already made 56. Thank you very much for the invitation.

  8. Allez et gourage tres belle voyage tu a fait, regarde warmshower.org avec un peux de Chanse tu trouve des persones, qui offre des logements pour des cyclistes, Bonne route, et j aspaire le soleil va briee 24H..😊 Mårten

    1. Bonjour MArt en
      Merci pour m’avoir recommander le site Warmshower mais les gens inscrits là sont acquis à la cause cycliste et on ne les trouve pas obligatoirement à l’endroit où vous vous arrêtez

  9. Bonjour Corinne,

    Je suis Louis du Canada, celui qui t’a acheté un manteau imperméable au magasin MECS de Montréal. Est-ce qu’il y a une raison pour laquelle tu ne réponds pas à mon précédent courriel.
    Bonne randonnée.

    1. Bonjour Louis,
      Je t’ai répondu bien sûr. Tu trouveras ma réponse à ton commentaire à l’étape 22. Les réponses sont toujours situées au même endroit où on a posté le commentaire. Tu as posté le 22 juin, la réponse est à cette date. Tu ne crois pas un seul instant que j’ai oublié les 2 étapes délicieuses que j’ai fait chez toi et toute l’aide que tu m’as apporté. Tu avais eu avec ta femme la grande gentillesse de m’accompagner jusqu’à l’aéroport. Rassures-toi lui, je t’ai répondu et je suis ravie de savoir que tu me suis à nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.