ÉTAPE 3 : la touraine, ses châteaux et belles maisons

Vendredi 24 mai, 109 km, temps variable, alternance de soleil, nuages et pluie. Arrêt à La Queue de Merluche.

Je commence la journée par un bon petit déjeuner en famille. Quelle chance d’avoir pu partager ces bons moments avec cette belle famille. Aussi je reprends la route avec plein de courage, je commence également à mieux maîtriser mon attelage. Laetitia m’a préparé le repas du midi avec des fruits donc je n’aurais pas de courses à faire, je dois juste me préoccuper de mon trajet.

Lorsqu’on traverse cette région, on est frappé par le nombre de pierres dans les champs. Après avoir passé le tracteur dans un champ pour retourner la terre, Olivier m’avait dit qu’ils mobilisaient ses filles pour ramasser les pierres derrières lui. Et cela donne ces tas de pierres qu’on voit dans un champ. Cela en dit long sur la qualité de la terre et la difficulté à la travailler.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La route est un peu plus plate que la veille. Du coup, je retrouve le plaisir de bien regarder autour de moi. Et c’est encore plus facile avec un trike puisque l’on n’a aucun problème d’équilibre. De loin, j’aperçois 2 cèdres du Liban magnifiques. C’est incroyable la taille que peuvent prendre ces arbres. Petit Prince est bien petit à côté

Comme d’habitude, lorsqu’on arrive en Touraine, on est frappé par le nombre de belles maisons et belles propriétés qui attirent le regard.

Le trajet me fait passer à Chinon. Cette forteresse Royale de Chinon qui domine la rivière La Vienne est magnifique et sa situation sur le plateau est vraiment stratégique. 

La forteresse royale de Chinon

Le GPS, une fois passé la Vienne me fait monter sur le plateau près de la forteresse par une piste cyclable très raide. J’ai ma première frayeur avec mon attelage. La montée a une pente si forte que j’ai du mal à la monter, même avec la puissance du moteur au maximum, l’attelage est si lourd. Je finis à 3 km/h, vitesse dont je n’ai pas l’habitude car en vélo couchée, il est impossible de garder l’équilibre à cette allure là. Mais le problème de ces pentes très dures à monter est l’effort que cela demande au moteur. Celui-ci s’échauffe très fortement, le compteur vous le signale en indiquant tout d’un coup la température, indication que vous n’avez pas en temps normal. Le chiffre indiqué dépasse 100°C puis continue à monter et là c’est l’inquiétude car lorsque les 140°C sont atteints, le moteur se coupe afin qu’il ne grille pas. Je n’ai pas oublié la seule fois où cela m’est arrivé en Autriche et la frayeur d’avoir vu mon vélo repartir en arrière et d’être incapable de le retenir. Par chance le moteur n’atteindra que « 120°C » mais je sais que je dois être vigilante dans ce genre de situation. Première alerte sans frais.

Je passe la rivière de l’Indre et je m’arrête pour la regarder. Elle est couverte de petites fleurs blanches, c’est très joli, mais elle est complètement envahie par les herbes


La route continue au milieu de cette campagne que j’aime tant et les villages traversés sont élégants avec leurs maisons aux pierres blanches crayeuses et leurs toits d’ardoise. Un beau pont se présente. Maintenant je traverse la Loire et ce pont est celui de Langeais.

En peu de temps on traverse 3 rivières : La Vienne, L’Indre et La Loire. 

La ville de Langeais abrite aussi un beau château.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il faut vraiment venir visiter tous ces châteaux. Nous avons tellement de chance d’avoir un patrimoine si magnifique.

Je continue à pédaler tranquillement, il est 18h, je viens de franchir les 100 km, il faut penser à se poser pour la nuit. Je cherche une ferme mais, il n’y en a pas beaucoup près de la route et j’hésite toujours à prendre des transversales car je ne sais pas si je m’éloigne de ma route pour quelque chose. Alors je continue, le soleil est revenu, je suis en forme, j’attends une opportunité. Mais comme d’habitude, je ne sais pas trop ce qui me pousse vers une maison, une forme d’instinct, d’intuition, la chance, ….

Soudain je vois une maison avec quelque voitures à côté, elle est un peu cachée, située en arrière plan, derrière une autre maison. Pas de portail, alors je rentre et je frappe à la porte. La porte s’ouvre et là il se passe quelque chose de curieux que je n’ai jamais rencontré. Après avoir dit bonjour, je m’apprête à expliquer qui je suis et ce que je souhaite, mais je n’ai pas le temps de parler. La femme qui m’a ouvert me regarde avec un grand sourire et me dit si c’est pour être hébergée, c’est oui !  Je reste éberluée à la porte. Quel accueil !…

Magali et Corinne

Je rentre et me retrouve au milieu d’une présentation du robot TM6 de Vorwek (d’où les voitures dans la cour) avec un super cours de cuisine.

Magali officie au milieu de sa cuisine et explique le fonctionnement du robot

Le temps de prendre une douche et je redescends pour assister à cela. C’est sûr que c’est un bien beau robot. Et je trouve drôle de me retrouver au milieu de cela. L’accueil de toute cette petite communauté est extrêmement chaleureux. Encore une très belle soirée en perspective. A 21h, tout le monde part et je me retrouve seule avec Ludo et Magali pour dîner. Ils sont très chaleureux, ouverts.

Leur maison donne sur un champ, avec la forêt juste derrière et les chevreuils viennent régulièrement les voir

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous pouvez voir l’endroit exact où je me trouve. Vous allez sur l’onglet « où suis-je ? ». Vous tapez sur la balise et le trajet parcouru va se télécharger. Quand le téléchargement est fini, vous allez sur le dernier point indiqué puis vous le grossissez, grossissez jusqu’à ce que la carte bascule sur Google Earth et ses photos. Et là vous voyez exactement où est situé la maison, en bordure de champ et de forêt (la balise est précise à 5m près).


2 réflexions sur « ÉTAPE 3 : la touraine, ses châteaux et belles maisons »

  1. Toujours de la chance dans tes rencontres, c’est aussi ce que tu recherches dans tes voyages. 😊

    1. La chance, je ne crois pas, je crois que je suis guidée sur ce parcours… comme pour les autres parcours !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.