ÉTAPE 81

Suntrip 2018, étape 81, Encore une panne de matériel, perte d’une batterie

Mercredi 19 septembre 2018, Changsha

Bilan vélo: 40 km

Ce matin, je suis partie de l’hôtel bien embêtée avec ma panne de système solaire et avec un gros doute sur mes batteries. En effet, il n’est pas possible que 2 batteries ne tiennent que 40 km, alors qu’on début du suntrip, sous la pluie, en terrain plat, j’arrivais à faire 140 à 150 km. Je vais vite en avoir le cœur net, mais cela fait trop de pannes pour finir correctement.

Je roule donc mais les yeux fixés sur un compteur, celui de la consommation de la batterie. Et à nouveau, je vois la charge diminuait à vitesse grand V. Maintenant je suis sûre qu’une des 2 batteries ne fonctionne plus. Et je n’ai pas de chance car le terrain n’est pas plat. Il y a toujours beaucoup de montées courtes mais raides, ce qui tire bien sur la batterie.

J’arrive à faire 40 km jusqu’à la ville de Gangsha qui est un ville importante. Je me dis que je vais essayer d’aller jusqu’à la ville suivante pour trouver un vendeur de tricycle à moteur et scooters car je pense que c’est eux qui sont le plus susceptibles de m’aider. Je sors de la ville et je me retrouve face à une grosse montée longue. Je fais immédiatement demi-tour car je sais que je n’ai pas du tout assez de batterie pour monter cela. Et je me mets à errer en ville pour trouver ce marchand de tricycles à moteur. Mais je suis sortie par des beaux quartiers avec surtout des banques et des bons restaurants. Il me faut aller dans les quartiers plus populaires. Je demande à un taxi… mais il refuse de m’aider. Je pédale donc sans savoir où je vais en regardant les bas côtés à la recherche d’un magasin mais je n’en vois pas. Il y a un jeune au volant d’une camionnette qui m’observe et je trouve qu’il a une tête sympa. Alors je m’adresse à lui et la chance, je « tombe sur la bonne personne, celle qui peut aider ». Il habite tout près, on va jusqu’à chez lui et on met Petit Prince en charge. Je lui explique que j’ai une batterie qui ne fonctionne pas et qu’il faut que je règle ce problème. J’ouvre la sac des batteries et là…un spectacle d’horreur. Les pluies torrentielles d’il y a 2 jours ont fini par rentrer dans le sac et les batteries sont dans l’eau, enfin surtout une car elles sont l’une sur l’autre. Le garçon monte en vitesse chez lui et revient avec une paire de ciseaux. Je pense que c’est une très bonne idée et nous perçons le sac. Environ 1l et demi d’eau en sort. J’ai eu la chance de ne pas avoir eu de court-circuit.
Comme il est midi, le garçon me propose de déjeuner et qu’on règle cela après le repas. Comme je suis à jeun, j’accepte bien volontiers. C’est un excellent cuisinier et c’est comme cela que je me retrouve à table avec lui.

IMG_1740

Puis le repas fini, il m’explique qu’il va m’emmener chez un vendeur et réparateur de scooter qui pourrait m’aider. Et je le suis à vélo. Il a changé de voiture et conduit une Audi 4 16T. Apparemment, il n’a pas de problème d’argent même si la voiture appartient peut-être à ses parents. Arrivé chez le réparateur, on sort et teste les batteries. Celle du haut est nickel et le contrôle avec le voltmètre parfait. On sort la deuxième et là catastrophe, de l’eau s’écoule pendant un long moment. Et le contrôle montre, ce qui est logique, qu’elle ne fonctionne plus. Je lui demande s’il a une batterie comme cela ou s’il sait où je peux en trouver mais il ne voit pas. Les batteries qu’il vend sont des batteries de 60V incompatibles avec mon système.
J’ai demandé de l’aide aux 2 techniciens Suntrip via WeChat, Guillaume et Olivier. Et Guillaume me conseille et je suis ses instructions. On enlève la coque de protection et on regarde l’état de la batterie, en particulier la BMS, sorte de carte mère de la batterie

IMG_1741

Elle n’est pas en bonne état, c’est le moins que l’on puisse dire. Guillaume demande différentes mesures avec le Voltmètre et toutes sont bonnes. Alors, il me conseille de la faire sécher au sèche cheveux.

A la fin de l’opération sèche cheveux, le voltage est bon. Le BMS a été nettoyé avec un produit de nettoyage ordinateur que le réparateur utilise. On remonte la batterie et demain, je verrais si tout cela fonctionne. Mais j’avoue que j’ai du mal à y croire quand on voit comme cette batterie était pleine d’eau. Si elle marche, cela serai un miracle Suntrip.

Puis on s’attaque au système solaire toujours sous les conseils de Guillaume. Pour moi, comme les Genasun, petits boîtiers récupérant l’énergie des panneaux solaires (tension d’environ 20V en entrée) pour la transformer en énergie pouvant aller dans les batteries (tension de sortie 54,3V) clignotent en vert de façon conforme à la notice, c’est que tout va bien. Mais la mesure de la tension aux normes montrent qu’il n’en est rien. J’ai donc fait une erreur de compréhension en regardant tout le reste sauf cela. Le réparateur refait tous les contacts des Genasun et …tout remarche. Je suis drôlement contente car le temps de recharge des batteries, s’il y a du soleil est divisé par 2 et on recharge un peu en roulant. Si j’ai qu’une batterie, il va falloir que je recharge tout le temps et donc c’est très important (à condition qu’il y ait du soleil).

IMG_1743
IMG_1744

A un moment, je vois le réparateur et le garçon parler ensemble et je sens qu’ils veulent me poser une question et qu’ils n’osent pas, alors je les encourage à parler. Et leur question me laisse sans voix: « Madame, est-ce que vous êtes une femme blanche ? ». Je n’ai jamais imaginé que mon bronzage soit tel que l’on me pose cette question. Cela me fait beaucoup rire et je soulève mon tee shirt pour montrer la peau bien blanche de mon ventre et cela les fait rire aussi.

Lorsque je demande au réparateur combien je dois, il me dit que c’est un cadeau pour mon voyage, pour que j’arrive au bout. Merci beaucoup monsieur, c’est très gentil.
Je repars en vélo avec mon sauveur, bienfaiteur et nous allons manger dans une gargote. Il m’a proposé de m’héberger, ce que j’ai accepté bien volontiers car il est charmant et nous avons passé une bonne après midi ensemble. Pendant le repas, son père vient et lui donne de l’argent puis repart. Je suis étonnée mais je ne comprends pas ce qui se passe. A la fin du repas, le garçon me dit qu’il m’emmène à l’hôtel. Je suis surprise et il m’explique que son père trouve qu’il ne peut pas assez bien m’accueillir et que son père trouve que l’hôtel est mieux pour moi. Je n’ose rien dire mais je finis par lui demander son âge; 28 ans. Il est triste. Je vois bien que son père l’a humilié et moi, je ne sais pas quoi dire. C’est triste qu’à 28 ans, ces parents se mêlent encore de sa vie comme cela.
Il m’accompagne donc à l’hôtel où j’ai quelque difficulté à faire accepter Petit Prince car ils n’ont pas de garage. Mais celui-ci finira par rentrée car je ne le laisse jamais dehors sans surveillance.
Aujourd’hui, il sera sur un sol en marbre.

IMG_1745

On me demande mon passeport et quand on me le rend, l’hôtel a été payé avec l’argent donné par le père. Tout cela me dépasse un peu. Puis le garçon me monte mes 2 sacoches dans ma chambre et on se dit adieu. C’est une superbe rencontre et il m’a tout offert toute la journée, refusant systématiquement que je paye quoique ce soit. Dommage pour l’intervention du père bien inutile.

Je me couche en me demandant si j’ai sauvé ma batterie ou non. Je le saurais très vite puisque je commence par une belle montée qui à elle seule peut vider une seule batterie. Si c’est le cas, cela va être drôlement compliquer avec la montagne qui arrive.

3 réflexions sur « ÉTAPE 81 »

  1. Certes tu n as fait que 40km aujourd’hui, donc une petite étape, mais en contrepartie quelle chance de rencontrer ce jeune homme.J ai lu avec plaisir tous les moments de cette journee passée avec ce jeune qui t’a porté secours avec une extrême gentillesse.Ça fait vraiment plaisir de voir que parfois tu vis ce genre de chose.
    Croisons les doigts pour que les batteries fonctionnent!
    Je t embrasse très fort

  2. … Si le père est intervenu dans cette histoire, c’est sans doute que le fils l’a prévenu qu’il allait vous emmener « chez lui », c’est à dire chez ses parents … Pour une raison qui lui appartient, le père n’était pas forcément d’accord…
    Il y a parfois des refus d’aide, (car certains chinois ont peur des étrangers), mais vous avez aussi des très belles rencontres, comme partout dans le monde 🙂
    Même en grisé, on voit votre avancée sur la car du Sun Trip. Bon courage pour la dernière ligne droite au soleil !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.