ÉTAPE 52

Suntrip 2018, étape 52, une petite étape à l’économie

Samedi 18 août, Taraz

Bilan vélo : 80 km

Ce matin François est pressé de partir car 3 amis d’enfance sont arrivés à Almaty pour venir le voir. Ils sont venus pour passer une semaine avec lui. Ils ont loué une voiture et viennent au devant de lui, aujourd’hui.

Et moi, quand je m’approche de mon vélo pour le préparer, je m’aperçois qu’il n’a pas chargé dans la nuit; Cela veut dire que je vais devoir attendre et les laisser partir pour pouvoir charger. Cela ne m’est jamais arrivé depuis le début du voyage. Pendant le petit déjeuner, le vélo charge un peu. Quand tout le monde est prêt, Jean Claude discute avec moi et me dit de partir quand même car la route est quasiment plate. Il me conseille de rouler au maximum à la puissance que les panneaux solaires chargent, comme cela je ne tirerais pas sur la batterie, ce qui veut dire rouler doucement mais au moins avancer. Je suis son conseil car je préfère être dans l’action que attendre.

Je roulerais donc doucement avec une batterie au départ à 47,3 donc très peu chargée. Le seul risque, c’est de devoir m’arrêter n’importe où pour charger pendant 2h. Je suis très relax et roule très tranquillement. Quand soudain, je vois les vélos de la bande sur une petite route et deux personnes qui filment et qui me font signe d’aller à droite. Ce sont les amis de François qui sont là. la jonction c’est faite. Ils sont 3 et visiblement des gais lurons. On repart rapidement pour aller à un restaurant. Lorsque j’arriverais, ils en seront à moitié du repas, comme d’habitude. Là je trouve par chance encore du riz. Mes intestins se remettent en place, eux aussi tranquillement !

Le repas fini, tout le monde part en direction de Taraz, là où nous allons coucher ce soir. Ce n’est distant que de 33 km. Lorsque j’arrive dans la ville, ils sont tous devant la grande enseigne indiquant le nom de la ville de Taraz. Je me joins à eux. pour une fois, je serais donc sur des photos avec eux …

Puis nous rejoignons l’hôtel où le reste de l’après midi se passe à réparer les vélos avec les pièces détachées amenées par les amis de François. Moi, je constate qu’une nouvelle fois la roue de la remorque est presque dégonflée alors que je l’ai regonflée il y a 2 jours. Un ami de François, Jeff,  m’aide à trouver le problème car, visiblement, il s’agit d’une crevaison lente. On trouvera un petit caillou à l’intérieur du pneu. Comment est-il arrivé là, c’est un mystère, en tout cas, il a fait un trou microscopique qui explique la crevaison lente. Par contre, Jeff trouve l’attache de la roue de la remorque dangereuse et il pense que je vais la perdre à nouveau. J’en ai plus qu’assez de ce problème qui m’énerve et je ne vois pas comment le résoudre. Il faut refaire cette partie de remorque et ce n’est pas ici que je vais y arriver. Cela me rend perplexe.

Puis nous prenons un apéritif bière dans la suite qu’ils ont loué et où ils dormiront à 6, ce que l’hôtelier ne veut pas et qu’ils feront quand même. Ils ont amenés des saucissons de France et qu’est ce que c’est bon.

Puis nous partons dîner tous ensemble. L’ambiance est vraiment joyeuse.

IMG_8305.jpg

Cathy a demandé des écrevisses et on lui apporte un grand bocal avec des écrevisses vivantes, puis on lui apporte le plat avec les écrevisses cuites, je n’ai jamais vu cela avant.

IMG_8307IMG_8311

Puis on rentre se coucher. Demain, je vais perdre tout le monde, car ils ont décidé de relier Almaty en 2 jours or il y a 525 km, ce qui fait 263 km. Je vois bien comment François et Gilles vont y arriver, mais pour moi ce n’est pas faisable. le maximum que j’ai déjà fait c’est 205 km. Or avec la chaleur qu’il va faire, je ne vais pas battre des records comme cela. je ne sais pas si je les rejoindrais à Almaty car après, ils vont aller en direction de la Chine. Est-ce que Gilles va continuer, je n’en sais rien. Quand aux Pozzobon, je ne sais pas si Cathy va pouvoir faire cette distance car elle a mal à un genou mais elle roule toujours. Je pense que demain, la bande des 6 va se disloquer. J’en aurais bien profité en Ouzbékistan et j’ai eu de la chance

2 réflexions sur « ÉTAPE 52 »

  1. Ouf!tu as trouvé du riz. Conseil ne plus manger de crudités. ..légumes cuits seulement. Attention aussi à l’eau non capsulee . Bientôt la Chine et ce sera mieux non? Garde ta persévérance comme jusqu’à présent. ..nous te soutenons par la pensée. ChrisCat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.