Étape n°13

SUNTRIP 2018, étape 13 De Uherské Brod en Tchéquie à Petravald U Noveho Jicina

156 km

N’ayant pas réussi à fabriquer une nouvelle remorque à 2 roues et 3 panneaux voltaïques exposés au soleil, mais pas déçue, car on moins j’ai essayé, je reprends la route.

Mais plein de points positifs de mon arrêt chez AZUB. Tout d’abord faire connaissance de mon sponsor technique. En effet, ils ont eu la grande gentillesse de me prêter un vélo. C’est assez exceptionnel de faire cela avec une femme de 67 ans. Généralement, on réserve cela aux grands sportifs. Donc je tenais vraiment à faire connaissance de Honza le Dr Marketing qui m’a fait confiance afin de le remercier.

Au niveau matériel, j’ai une nouvelle roue de remorque plus solide, les freins vérifiés, la direction du réglage de mon guidon débloquée, un réglage du support de mes smartphones améliorés me permettant de bien les voir, une sacoche réparée car abîmée dans la chute dans le fossé, un Klaxon très bruyant et un renvoi de matériel de 6,5 kg (allégement du vélo). 

Je pars vers 7h1/2 du matin après une nuit courte car je n’ai pas réussi à dormir beaucoup. Tout cela m’a un peu perturbé. Honza m’a préparé la route, je ne fais donc que suivre le chemin qu’il m’a tracé.

S’il fait du soleil un peu le matin, malheureusement, il se cachera dans la journée. Cela fait plusieurs jours qu’il y a le même temps, ce qui n’est pas évident pour recharger des batteries via des panneaux solaires. Et malheureusement cela me limite le nombre de km que je peux faire. Je suis obligée tous les soirs de m’arrêter faute de batteries. Et cela m’embête beaucoup car j’ai pris du retard par rapport au planning que je m’étais fait. Vous me direz quelle importance ? Et bien si, cela a de l’importance par rapport au Visa russe.

Celui-ci n’est accordé aux touristes que pour la durée d’un mois et strictement un mois. Or je l’ai pris du 1 juillet au 30 juillet. J’ai prévu 10 jours pour traverser la Russie. Il me faut donc arriver, dernier délai, le 19 juillet à la frontière russe. Je dois donc bien rouler pour pouvoir être dans ce délai. Et malheureusement, les batteries ne me permettent pas de faire plus. Par conséquent, je ne peux pas essayer de rattraper mon retard.

Je pourrais toujours rentrer en Russie, cela ne m’inquiète pas, mais c’est plutôt la date de sortie qui m’inquiète car les russes sont très strict là dessus. Si je vois que je n’y arrive pas, il faudra que je trouve un camion pour tracer la route et pouvoir sortir. Mais vous imaginez bien les difficultés que je rencontrerais entre les problèmes de langue et la taille de mon engin. Enfin, je vais essayer comme d’habitude de faire pour le mieux.

Ce soir, je me suis arrêtée dans une maison où j’ai été merveilleusement accueillie, thé chaud en arrivant, puis repas et douche offert. Petit Prince s’est rechargé cette nuit et moi, j’ai dormi dans la tente à côté.

Je vais vous quitter pour ranger tout le matériel et partir tôt. Si par chance, il y a du soleil !….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.