Étape n°10

Jeudi 28  juin 2018

Bilan Vélo, 70 km, encore oublié de remettre à 0.

Le départ est sous la pluie. La tente a été rangée gorgée d’eau et j’ai eu beau secoué fort, le double toit reste bien plus lourd. Encore un peu de poids en plus,  moi qui en manque.

Partir en groupe est complétement différent, pour moi c’est un autre Suntrip.  C’est agréable, je ne fais que suivre. Pas de trajet à suivre, cela concerne le premier en tête qui trace la route (François et Gilles). On longe le Danube. Le paysage est magnifique mais c’est difficile d’apprécier dans la brume et la pluie. Quel dommage …

Au bout de 2h de route, arrêt pour se restaurer. Je n’ai pas l’habitude de faire de breaks comme cela. Ils ont plein de nourriture, moi je n’ai presque rien, que des cacahouétes !…Et ils mangent tous vraiment. C’est amusant les rythmes et habitudes différentes. Pour moi, comme au Canada, je mange très peu dans la journée. Seulement un solide petit déjeuner et un dîner. Et beaucoup d’eau à boire pendant le parcours (Important pour éviter les problèmes de tendinite et de rein).

Étant partis en début d’après midi, et le vélo de Cathy ayant très peu de batteries, nous ne ferons que 70 km. Nous nous arrêterons dans un camping au bord du Danube. Comme d’habitude quand il n’y a pas de soleil, je mets immédiatement en charge les batteries car il faut 7h pour les recharger entièrement. Heureusement que j’ai cela car vu l’absence de soleil, je ne pourrais pas repartir. Cela doit être le cas pour un certain nombre, je pense car sinon, je ne vois pas comment on peut rouler dans la journée sans soleil, ne pas recharger la nuit et faire le lendemain, une journée entière de vélo. Cela tient du mystère pour moi.

J’ai pu comparer de façon précise ma consommation de batterie avec celle de Cathy (en trike avec 450W exposé). C’est fou la différence car même si on charge très peu, elle charge toujours le double de moi. Donc j’imagine avec le soleil, l’autonomie que cela peut donner.

Je vais m’arrêter chez Azub en Tchéquie, pour discuter de tout cela avec eux. Azub est la société de construction de vélo couché et de trike qui a eu la grande gentilles de me prêter le vélo avec lequel je roule et qui est strictement identique à Petit Prince I qui a traversé le Canada

Le soir nous dînerons tous ensemble au petit restaurant du camping, soirée très gaie avec de nombreuses chansons: un très bon moment passé tous ensemble. j’en profite car je sais que demain, cela sera fini, chacun repartant de son côté. Tous, avec leurs trikes et leur 450W, ils sont bien plus rapides que moi et il est hors de question de les retarder. Je vais reprendre ma place de lanterne rouge sur la carte de la course.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.